«Ce que j’apprécie dans le travail d’étancheur, c’est de pouvoir travailler souvent à l’air libre et de faire des choses très variées. Mon travail préféré est de souder la deuxième couche sur laquelle sera apposée la couche de protection.» 
Patrik Angst, champion suisse 2016 dans la catégorie étanchéité