Les couvreurs CFC évoluent sur des toitures en pente comme des alpinistes. Ils couvrent des toits inclinés avec des tuiles en terre cuite, du métal, de l’ardoise naturelle ou du fibrociment. Le pare-vapeur, l’isolation thermique, la sous-toiture et la couverture qui conférera à l’immeuble un caractère unique son posés en équipe. Ils veillent à ce que la chaleur reste dehors en été et à l’intérieur en hiver afin d’offrir un climat de travail et de vie agréable dans les pièces.

Practicien en couverture AFP

Les jeunes dont les performances sont insuffisantes pour un apprentissage de trois ans peuvent suivre une formation initiale de deux ans comme practicien en couverture AFP. Les exigences professionnelles sont un peu inférieures à celles posées aux couvreurs CFC et la formation scolaire est un peu plus simple. Une fois l’attestation fédérale obtenue, il est possible de rejoindre la deuxième année de la formation de couvreur CFC.